Formation

L’UMR DICE met en place des cursus d’excellence reposant sur de nombreuses collaborations nationales et internationales.

 

Masters

 

DICE assure ainsi la gestion administrative et pédagogique de 11 spécialités de Masters 2 :

 

  • Droit international public, Droit international et européen de l’environnement, Droit de l’Union européenne (CERIC);  Droit public approfondi, Droit des contentieux publics, Droit de la reconstruction des États (ILF-GERJC) et Action et droit humanitaires (DHUGESCRI) à Aix-Marseille Université ;
  • Droit et contentieux publics (IE2IA) à l’Université de Pau ;
  • Carrières publiques, Entreprise et patrimoine, Personne et procès (CDPC) à l’Université de Toulon.

Ces formations sont toutes étroitement adossées aux recherches menées dans l’UMR.

Il est à noter que deux de ces masters ont reçu le label Académie d’excellence de la Fondation A*Midex     

  • Droit international et européen de l’environnement et Action et droit humanitaires.

 

Le DHUGESCRI participe à un Master Erasmus Mundus depuis la première vague de ceux-ci en 2004. Le Master NOHA (à AMU, « Action et Droit humanitaires ») a été dans la première vague des bénéficiaires de l’« action 3» permettant l’envoi d’étudiants en séjour de recherche dans 7 universités extra-européennes.

 

Outre différents DESU thématiques, l’UMR a créé un DESU de Droit européen et international approfondi pour permettre l’accompagnement des étudiants après leur master (enseignements à distance, conventionnement de stages, projet professionnel).

 

Doctorats        

 

DICE accueille et suit annuellement près de 200 doctorants, qui relèvent de 3 écoles doctorales différentes:

 

 

La politique doctorale s’appuie sur le recrutement de doctorants contractuels et la recherche d’autres financements doctoraux (CNRS, Région, CIFRE, ADEME...). L’insertion des doctorants dans des recherches collectives, le soutien matériel qui leur est offert y compris pour des déplacements en France et à l’étranger, l’organisation de rencontres doctorales régulières thématiques et/ou méthodologiques:

 

  • l’Université internationale d’été du Mercantour depuis 2008,
  • l’École Doctorale des Juristes Méditerranéens depuis 2009,
  • l’École d’été sur la « Pratique du droit international des droits humains » en juin 2016
  • l’Université d’été « Justice transitionnelle » depuis 2015,

 

constituent les points clés d’une formation doctorale dynamique. Ces manifestations permettent en outre aux doctorants relevant de différentes écoles de se rencontrer et d’échanger.