LE MOT DU DIRECTEUR

Le professeur Xavier MAGNON a pris les fonctions de directeur de l'ILF GERJC le 1er janvier 2018

Laurence GAY, chargée de recherches au CNRS, a été nommée directrice-adjointe


 

Créé il y a plus de trente ans par le Doyen Louis Favoreu, l’ILF-GERJC a développé un réseau unique de relations avec des universités internationalement reconnues dans des champs d’expertise similaires tant en Europe (Université catholique de Louvain (Belgique), Université de Tübingen (Allemagne), Université La Sapienza à Rome (Italie), Université Complutense Madrid (Espagne) que sur les autres continents (Cardozo Law School (New York), São Paulo (Brésil), Western Cape & Pretoria (Afrique du sud) ainsi qu’avec les Cours constitutionnelles nationales et étrangères.

 

L’ILF-GERJC est également largement impliquée dans le réseau national d'études et de recherches sur le droit constitutionnel à travers l'Association française de droit constitutionnel dont il constitue le siège et au sein de laquelle il participe activement, tant à ses instances dirigeants qu'à ses travaux collectifs.

 

L’ILF-GERJC a constitué depuis sa création un centre de documentation unique mettant l’accent sur les ressources comparées dans le domaine de la justice constitutionnelle, des droits fondamentaux et des évolutions de l’État de droit. Il fait également partie du Groupement de droit comparé dont il partage les ressources bibliographiques avec plusieurs centres de recherche en droit comparé.

 

L’ILF-GERJC délivre une offre de formation axée autour de ses champs d’expertise. Intégré à la mention droit public, il participe à la formation du Master 1 droit public et gère un Master 2 droit public approfondi composé de deux parcours : « droit public général » et « droits fondamentaux ». Il offre également une formation de Master 2 professionnalisée tournée vers le Droit et la pratique des contentieux publics en liaison avec les juridictions françaises de droit public. Enfin, depuis le début de l’année universitaire 2012-2013, il offre un Master 2 Droit de la reconstruction des États dans les situations post-conflictuelles tourné vers la reconstruction du droit public dans les périodes de transition (Constitution, élections, lutte contre l’impunité).

Dans le cadre international, l’ILF-GERJC a poursuivi ses travaux collectifs en liaison avec ses partenaires autour  de la Table ronde internationale de justice constitutionnelle comparée ainsi que le Cours international de justice constitutionnelle qui n’a cessé d’étendre son champ de couverture géographique et qui fait l’objet d’une publication régulière (Annuaire international de justice constitutionnelle). Dans le cadre national, l’ILF-GERJC est reconnu pour ses publications régulières concernant les Grandes décisions du Conseil constitutionnel dont son fondateur a été l’initiateur ainsi que de manuels de droit constitutionnel et de libertés fondamentales. L’Institut a également participé au dépouillement des archives du Conseil constitutionnel qui a donné lieu à la publication des Grandes délibérations du Conseil constitutionnel et a été le maître d’œuvre de la publication de l’index des décisions du Conseil constitutionnel des cinquante dernières années qui a fait l’objet d’une diffusion en CD-Rom auprès de plus de 50.000 praticiens du droit. Également impliqué dans l’évolution constitutionnelle nationale et notamment le développement de la « question prioritaire de constitutionnalité », l’Institut a axé son approche sur les expériences étrangères d’accès par le justiciable au juge constitutionnel. L’institut abrite également le comité de rédaction et de coordination de la Revue française de droit constitutionnel, publiée aux Presses universitaires de France et qui est reconnu dans l’ensemble de l’espace francophone. L’Institut publie également régulièrement ses travaux à travers une collection qui lui est propre (Les publications de l’ILF) ainsi qu’à travers la collection La croisée des droits commune à l’Unité mixte et de recherche CNRS 7318 Droits international, comparé et européen.

 

L’Institut, en évoluant, s’est orienté vers un nouvel axe de recherche sur le renforcement et la reconstruction des États dans sa dimension interne et internationale en se focalisant sur les conditions de reconstruction de l’État de droit à travers ses dimensions constitutionnelle, législative et administrative. Un accent particulier a également été mis sur la justice transitionnelle.

 

Les étudiants et futurs chercheurs peuvent ainsi bénéficier d’un environnement dans lequel ils sont au contact direct des recherches menées par l’Institut au sein de son réseau. Ce cadre est ouvert aux étudiants et doctorants de l’Institut mais également à tous les étudiants avancés et doctorants des institutions et universités partenaires de l’Institut.