Post-vérité. Pourquoi il faut s’en réjouir

Manuel Cervera-Marzal
Vient de paraître

Post-vérité. Pourquoi il faut s’en réjouir

 

Pour expliquer la montée des forces populistes – Trump, le Brexit, le Front national, Orban… – les experts invoquent l’avènement de la « post-vérité ». Ce concept connaît une inflation galopante, couronnée par le titre de « mot de l’année 2016 » décerné par le prestigieux dictionnaire d’oxford, lequel définit ainsi la post-vérité : « des circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux opinions personnelles. »

 

Voir le communiqué de presse