En démocratie, avoir la liberté de mentir, c’est avoir le pouvoir de transformer le réel

Manuel CERVERA MARZAL, post doctorant à l'ILF GERJC

Libération du 6 février 2019

Pour le philosophe Manuel Cervera-Marzal, « postvérité » ne signifie pas toujours abrutissement généralisé