Parutions depuis 2016

 

Dernières parutions

Le référendum d'initiative populaire

Proposition d'un modèle dans l'ordonnancement constitutionnel de la Ve République en France

Quentin Girault

668p., mai 2020

Le référendum d’initiative populaire est souvent mentionné dans les réformes envisageables pour répondre à la « crise de la représentation ». Régulièrement utilisée dans quelques États occidentaux dont le régime est par ailleurs représentatif, cette procédure est donc assez bien connue. Pour autant, elle n’existe toujours pas en droit interne, et la tentative d’instauration envisagée lors de la révision constitutionnelle de 2008 s’est soldée par un échec puisqu’elle n’a abouti qu’à l’introduction d’un nouveau référendum « d’en haut ». L’objet de la thèse est la question de l’incorporation d’un processus d’initiative populaire dans l’ordonnancement constitutionnel de la Ve République. Pour ce faire, elle vise à établir une proposition qui pourrait servir de modèle, susceptible d’inspirer une éventuelle intégration. La démarche permet de mettre en évidence les interrogations que peut soulever l’introduction d’une telle procédure dans nos institutions et, en s’efforçant d’y répondre, de souligner qu’elles peuvent être résolues. Évidemment, la proposition ne fonctionne que dans les limites de l’hypothèse qui en fournit le cadre.
Pour qu’elle conserve malgré tout son intérêt, elle est établie à partir du droit positif.
Le droit interne fournit donc l’essentiel de la substance et l’ossature de toutes les hypothèses retenues quel que soit le degré de transformation dont il fait l’objet. Le droit étranger permet d’examiner les alternatives, les atténuations et les créations.
Cela confére un certain réalisme au résultat obtenu, et représente un facteur de cohérence. Qu’elle ait été possible appuie le postulat général de la thèse selon lequel la transposition du droit existant à l’encadrement de l’initiative populaire favorise son institutionnalisation.

Pour découvrir la table des matières : cliquer ici


Protection des données personnelles et Sécurité nationale

Quelles garanties juridiques dans l’utilisation du numérique ?

sous la direction de : Odile de David Beauregard-Berthier, Akila Taleb-Karlsson

280 p., avril 2017

La nouvelle réglementation juridique relative au renseignement invite à réévaluer l’équilibre actuel entre liberté et sécurité, dans un contexte totalement renouvelé. D’un côté, la montée en puissance de la menace terroriste pousse les États et l’Union européenne à renforcer leur arsenal juridique sécuritaire. De l’autre, les progrès technologiques de ce qu’il est convenu d’appeler la révolution numérique permettent de nouveaux types d’atteintes à la sécurité nationale, tout en rendant possibles de nouveaux modes d’investigation et de surveillance de la part des pouvoirs publics. L’affaire Prism, rendue publique en juin 2013, illustre par son ampleur la nécessité de renforcer la protection des droits fondamentaux dans l’utilisation du numérique. Comme l’a montré la dernière Étude annuelle du Conseil d’État (Le numérique et les droits fondamentaux, septembre 2014), la protection des données personnelles se situe au cœur de la problématique : comment (ré)concilier protection de la vie privée et impératifs de la sécurité nationale ? L’approche retenue a pour ambition de croiser les regards de spécialistes des diverses branches du droit : droit international, droit de l’Union européenne, droit constitutionnel, droit administratif, droit pénal… sans oublier l’apport du droit comparé.

Pour découvrir le sommaire, cliquer ici


Les réactions constitutionnelles à la globalisation

sous la direction de : Alexis Le Quinio

356 p., février 2016

Cet ouvrage démontre dans quelle mesure le phénomène de globalisation est susceptible d’affecter les États à travers la branche du droit qui en constitue la plus éminente concrétisation : le droit constitutionnel.

Mots-clés : Droit constitutionnel - Études comparatives - Actes de congrès - Droit constitutionnel et économie politique- Études comparatives-Actes de congrès- Droit et mondialisation- Actes de congrès

Pour découvrir le sommaire, cliquer ici