Simulation de procès climatique sous forme de jeu pédagogique dans des classes de lycéens de Luynes (30-01-2020)

 

Afin de mieux faire comprendre aux élèves le fonctionnement du monde de la justice et de les sensibiliser à la protection de l’environnement, une équipe de juristes en droit de l’environnement du Centre de Recherche Internationales et Communautaires (CERIC) de la Faculté de droit et de science politique d’Aix-en-Provence et une équipe d’enseignants du Lycée Georges Duby de Luynes les ont impliqués dans une simulation de procès climatique sous forme de jeu pédagogique.

Après plusieurs semaines de préparation, l’exercice s’est déroulé ce jeudi 30 janvier de 9h à 12h au lycée de Luynes en présence d’environ 4 classes, soit 120 élèves.

Dans le scénario inventé, une association de jeunes Youth for climate reprochait à l’État son manque d’ambition dans le domaine climatique en écho à l’Affaire du siècle, un contentieux en cours et bien réel.

Outre les avocats des demandeurs (Youth for climate) et du défendeur (les plus hautes autorités de l’État), des membres du Groupe intergouvernemental d’experts sur les changements climatiques (GIEC), différents témoins (un viticulteur, un pêcheur, un hôtelier de montagne…) se sont succédés à la barre, se prêtant à l’exercice d’argumentation et respectant scrupuleusement les règles et codes du procès.

Les élèves se sont impliqués de manière remarquable et ont fait de très belles interventions. Enthousiastes, ils disent avoir beaucoup appris, aussi bien en substance (sur les changements climatiques ou le monde de la justice) que sur la forme (recherche documentaire, éloquence). « Finalement, nous a confié un élève, en faisant nos recherches, on a réalisé qu’avancer dans la lutte contre les changements climatiques n’était pas si facile et que l’État faisait bien plus de choses que ce qu’on croyait, même si ce n’est pas assez ».

Le projet s’est déroulé dans le cadre du projet CLIMARM soutenu par la Région Sud.